Sitwayen Pou Mirlande (@ZoGrann)
Communiqué du RDNP sur la visite de Gaillot Dorsainvil au CEP

Rassemblement Des Democrates

 Nationaux Progressistes (RDNP)

 140, Ave. Christophe, Port-au-Prince

Monsieur Paul DENIS

Ministre de la Justice

En son Ministère.-



Port-au-Prince le 4 avril 2011

M. Gaillot Dorsainvil

Président du Conseil Electoral Provisoire

En ses bureaux

Mesdames et Messieurs, Président et Membres du Conseil Electoral Provisoire,

Il est parvenu au Secrétariat général du RDNP qu’une délégation du CEP présidée par M. Gaillot Dorsainvil s’est rendue le  dimanche 3 avril aux environs de 3h pm au Centre de Tabulation pour modifier la saisine des données qui venait de prendre fin.  Suite à une protestation des représentants de partis  politiques présents à ce moment là et à celle des membres du centre faisant valoir l’illégalité de la présence de M. Dorsainvil et autres membres du Conseil dans les locaux du Centre de Tabulation, le président a prétendu comprendre les objections de tous et a  laissé les lieux. En effet, l’article 174 de la loi électorale établit, sans équivoque, que seul le Directeur Général du CEP joue le rôle d’intermédiaire entre le  Centre de Tabulation et les membres du CEP.  Malgré tout, en pleine nuit, M. Gaillot Dorsainvil, accompagné d’autres conseillers, est revenu à la charge pour  faire comptabiliser les procès verbaux annulés par le Centre de Tabulation, en faisant fi des recommandations de l’OEA appliquées au premier tour. 

Le RDNP et ses alliés rappellent au public en général et aux membres du CEP en particulier, que l’OEA  avait recommandé l’annulation des procès verbaux qui ne respectaient pas les critères d’éligibilité établis.  Ainsi au premier tour, tous les procès-verbaux témoignant  d’un bourrage d’urnes ou  présentant des éléments frauduleux n’avaient-ils pas été écartés?  C’est d’ailleurs la seule explication à la présence de  M. Michel Martelly au second tour en lieu et place de M. Jude Célestin.    

Aujourd’hui, le RDNP et ses alliés réclament l’application stricte tant de la loi électorale que des recommandations de l’OEA défendues d’estoc et de taille par le camp Martelly au premier tour 

Agréer, Mesdames, Messieurs, nos  salutations patriotiques,

_________________    ___________________________    ________________________

André Michel, av.    Wilmine Raymond Saint-Pierre, av.         Carol Chalmers, av.

LES COMÉDIENS


Jean Erich René
erichrene@bell.net
 
Dans des circonstances aussi aggravantes , vaut mieus se taire et meme se terrer pour ne pas etre emporté par ce tsunami de fous furieux qui crient victoire avant la fin de l’odyssée qui comporte pourtant plusieurs scènes. Les résultats préliminaires ne sont pas encore divulgués. Il faut attendre au moins jusqu’au 31 Mars. Le vainqueur sera déclaré officiellement le 16 avril. Nous ne comprenons pas le sens de cette victoire prématurée, juste annoncée comme un motif pour les contestations ultérieures.
 
Ce comportement anarchique préfigure, non seulement, le modèle de Gouvernement préconisé, mais encore l’indiscipline caractéristique de l’aspirant au fauteil présidentiel. On veut à tout prix ravaler la présidence à un jeu de cirque qui d’une façon ou d’une autre sera défavorable pour l’équilibre social haitien. La Loi Electorale, dans ses articles 122.2 et 122.3, est on ne peut plus claire sur le comportement à adopter après les élections :
 
Article 122.2 
Par ailleurs toute manifestation publique en faveur d’un ou plusieurs candidats, d’un ou de plusieurs partis, groupements politiques ou regroupements politiques est formellement interdite le jour du scrutin et jusqu’ à la proclamation des résultats.
 
Article 122.3 
Ces faits sont punis des peines prévues à l’article 194 de la présente Loi.
 

Certaines réactions sont évocatrices de profondes inquiétudes qu’inspire un échec certain qu’on cherche à masquer. Pour mieux comprendre l’atmosphère politique haitien au lendemain du 2e TOUR des Elections du 20 mars 2011, nous vous invitons à siroter ces paroles de Jacques Plante, chantées  par Charles Aznavour


Viens voir les comédiens
Voir les musiciens
Voir les magiciens
Qui arrivent
Viens voir les comédiens
Voir les musiciens
Voir les magiciens
Qui arrivent

Read More

Guerre psychologique menée par les propagandistes Mickystes


                                                           

                                                                     

Les partisans de Michel Martely font un tapage d’enfer autour d’une prétendue victoire de leur candidat à l’élection présidentielle du 20 mars 2011.

 

Les propagandistes mickystes mènent une opération de guerre psychologique pour conditionner leurs partisans et essayer de déstabiliser les membres du CEP. Dans leur besogne, ils ont acheté le soutien de petits charlatans qui lancent des chiffres, donnent des pourcentages comme si leur petite cervelle tournait plus vite que les ordinateurs du MITI (Ministère de l’Industrie et de la Recherche du Japon).

 

La radio « Signal FM » est en pointe dans cette opération de désinformation parce que Sweet Micky a promis le ministère de l’industrie à son propriétaire. Des anciens ministres et ambassadeurs prennent le train de la propagande en cours parce qu’ils veulent redevenir ministres ou ambassadeurs, car pour certains parmi eux cela fait longtemps qu’ils n’ont eu rien à se mettre sous la dent. Des petits ratés et autres aigris viennent les renforcer parce que ceux-là pensent pouvoir, avec Sweet Micky président, décrocher un emploi bien rémunéré. Le gouvernement imaginaire de Sweet Micky compte déjà plus de 200 ministrables et chefs de mission diplomatique.

 

Si la prime à la violence a parfois payé, ça ne marche pas à tous les coups. Si la rue a aidé à sortir Jude Célestin de la compétition électorale, elle ne va influencer les vrais résultats qui sortiront du deuxième tour de l’élection présidentielle.

 

Emmanuel  Moreau  

Résumé de la Conférence des Alliés de Mirlande Manigat



« Mirlande Manigat est très confortable pour remporter la victoire. »


 

MHM-RadioLumiere.jpg

1.   « En plusieurs endroits, des fraudes massives ont retenu notre attention. Un argumentaire de la violation de la LOI ELECTORALE sera soumis au CEP le plus vite que possible. Chaque Procès-verbal doit être signé par des membres du Bureau de Vote alors que plusieurs procès-verbaux sont faux. Autrement, le vote n’est pas valide. Nous sommes des légalistes et chaque vote doit être légal. Plusieurs ont voté plus d’une fois.» Senteur Youri Latortue

 

2.   Senateur Evalière Beauplan avertit que le Département de l’Ouest n’est pas Pétion-Ville, c’est aussi Pernier, Grand-Goave, Petit-Goave, Leogane, Archaie, Croix-des-Bouquets, etc… Les élections du Cap-Haitien sont une catastrophe historique qui ne reflète pas la réalité car certains du camp adverse se sont rendus dans le Nord pour corrompre les membres du Bureau Electoral Départemental…  Nous ne demandons pas aux gens de sortir avant les résultats mais nous soulignons les multiples irrégularités. »

 

3.   Mirlande Manigat « est déjà assurée d’être vainqueur dans 4 départements. »

 

4.   Dans plusieurs cas, nous avons constaté qu’il y a « plus de votes enregistrés que de gens sur les listes électorales… Ca parait bizarre !  Nous ne parlons pas de résultats dans le cadre de cette conférence. Nous sommes très confortables de remporter la victoire et demandons au CEP de suivre les recommandations de l’OEA.»

 

5.   En conclusion, « Nous avons notre représentant au Centre de Tabulation de façon à ce que notre combat soit légal. La Campagne de Manigat s’est fait représenter par  un ancien Président du CEP parce que ‘chaque vote compté doit être absolument légal. »

A false report that Haitian-American hip hop star Wyclef Jean, who backs Martelly, had been shot in the hand on the eve of the vote generated a U.S. media frenzy.

But Vanel Lacroix, police chief in Petionville where Jean is staying, said police had confirmed that he had suffered only a minor cut to his hand from glass in an apparent accident.

"We met with the doctor who saw him and he confirmed Wyclef was cut by glass," Lacroix told Reuters.

Manigat is winning the North. Pa pran nan intox #Tètkale yo. Rete TET FRET, jusqu’à la victoire! 

Manigat is winning the North. Pa pran nan intox #Tètkale yo. Rete TET FRET, jusqu’à la victoire! 

Video: Hip Hop Artist backs Manigat, disses Wycleff, Pras and Sweet Micky. 

Jingle by King Brice.

Did @Wyclef really get shot??? #Haiti #elections

Did @Wyclef really get shot??? #Haiti #elections

Photo: le 20 Mars, Mirlande Manigat Première! #Haiti Nou tout DAKÒ.

Photo: le 20 Mars, Mirlande Manigat Première! #Haiti Nou tout DAKÒ.

VIDEO: Men poukisa @prasmichel di lap boule #Haiti si Martelly pa prezidan tande. Menm Jan ak Sweet Micky, li chaje ak dèt. 

Nèg yo nan tout move zafè epi yap vin di nou yo pral “jere” peyi-a. 

Michel Martelly est devancé de 3 points par Mirlande Manigat (51% contre 48%) chez les personnes détentrices de leur carte électorale, selon les résultats de cette enquête nationale réalisée sur un échantillon d’environ 6.000 sondés.
Radio Kiskeya a propos du sondage Brides. 

VIDEO ~ King Kino: “Michel Martelly se yon danje pou #Haiti.”

Part 2:

http://www.youtube.com/watch?v=0CtOU45HM-Y&feature=related

PHOTOS: Elections-J-5 : Violences anti-Mirlande MANIGAT a Mirebalais

Mirlande Manigat, 15 mars 2011, Plateau Central

Elections-J-5 : Violences et annulation d’un meeting de Mme Manigat à Mirebalais
mardi 15 mars 2011, 

Des partisans du candidat Michel Martelly ont provoqué mardi après-midi l’annulation d’un meeting de sa rivale Mirlande Hyppolite Manigat à Mirebalais (Centre) où plusieurs personnes ont été blessées.

Le technicien du GROUPE BARIKAD qui est blessé


Des affrontements entre partisans et adversaires de la dirigeante démocrate-chrétienne ont éclaté et des coups de feu ont été tirés et des pierres lancées dans toutes les directions. spp/Radio Kiskeya


Technicien du Groupe Barikad qui est blesse


VIDEO: Ayisyen kale je-n, peyi-n an danje ak kandida mizisyen-chantè-a.

by Guillaume Jean-Mary 

Pèp Ayisyen, pwan yon titan pouw reflechi sou menas ki pandye sou tèt Ayiti anvanw-vote le 20 mas 2011.

Moman eleksyon sa-a, se pa moman pou moun ap pase peyi-a nan betiz. Prezans Kandidati Michel Martelly-a te dwe pouse popilasyon-an nan yon gran moman refleksyon. Li te dwe yon gwo chòk pou tout pitit peyi-a ki ta renmenl chanje tout bon vre.

Pase fanatik lòt kandida nan betiz, pwovoke-yo, se pa solisyon-an sa. Fòk nou bay yon repons ki pou fè tout moun kap obsève-nou konpwann ke se a tèt-nou nou reflechi, menm si politisyen ròròt fîn depafini peyi-a depi plis ke karant lane.

Pèp ayisyen-an dwe kanpe debout poul di:

"Men kwa manmanw, men kwa papaw" ak tout kandida ki konpwann ke fè gwo bri, fwape lestonmak, di betiz, fè pwomès tètanba pou fè Dominikani ak Ayiti fèyonsèl, se pwogram politik.

M-pa bezwen-wè ki valè fache Jan-Jak Desalîn, Tousen Louvèti, Kapwa Lamò, Liziyis Salomon fache kote yoye-a.

Enben, napdiyo ke gen patiyòt solid sou teren-an, pwojè Michel Martelly-a pap pase.

Se yon kokenn wont sanparèy pou yon peyi ki fè prenmyè revòlt nwa soulatè pou retire chenn nan pye ak nan sèvo esklav. Nou mande Mirlande Manigat ak lòt patriòt pou padonen Michel Martelly, pèp-la patka espere plis de mizisyen-chantè-sa-a.

Deklarasyon Michel Martelly poul-fè Dominikani ak Ayiti fèyonsèl se yon menàs grav kont endependans Dayiti. Popilasyon ap metel pre pou bay Michel Martelly monnen-pyès-li le 20 mas 2011.

Mirlande Manigat, padone Michel Martelly. Li pa konn salapfè.

Nou tout dakò, se konnen ki fè!

Vote konpetans nan tèt leta-a!

Vote lavimiyò ak jistis pou tout moun!

Vote Mirlande Manigat #68 le 20 mas 2011!

GJM